Beuquette arthuresque

L’écrivain ardennais, Yanny Hureaux, nous convie à lire une « beuquette » caustique, faite de tendresse et d’ironie qu’il affectionne particulièrement d’autant qu’il dénonce les avatars dont le poète carolopolitain, Arthur Rimbaud, est l’objet. Nous partageons avec lui le mauvais goût des merchandiseurs de tous poils qui font usage de l’enfant du pays pour vendre « des jets de soupe ». Nous vous invitons à ricaner à leurs dépens.

Une pub

Que la « Clinique de l’eau » se soit installée rue du Moulin à Charlestown, cela coule naturellement de source. Le moulin qui a fait don de son nom ne fut-il pas , bien avant 14, mû par un bras altier de la Meuse ? A n’en pas douter , le gérant de cette clinique spécialisée a l’âme sensible. Sachant que le moulin du bout de sa rue est devenu le musée de « l’Homme aux semelles de vent », il a offert à sa clinique un nom qui donne du grain à moudre à tous les Rimbaldiens : » Rimb’Eau » ! Pas question pour autant qu’il se fasse appeler Arthur vu que « Rimb’Eau » ça décoiffe dans une rue où triomphe le salon de coiffure « A la mèche d’Arthur » . En toute modestie, histoire d’apporter de l’eau au moulin de la fameuse clinique, la Beuquette lui suggère de puiser un vers dans le poème « Le Bateau Ivre », afin de l’élever au rang d’un slogan publicitaire. Le voici : »Si je désire une eau d’Europe. » Pas question d’user du vers suivant puisque l’eau tant désirée est celle d’une « flache noire et froide », autrement dit d’une de ces mares glauques qui stagnent dans les ornières de nos chemins forestiers. Force est de reconnaître que serait très porteur de mettre la photo de notre Arthur à côté d’une pub ainsi libellée : « Si je désire une eau d’Europe / C’est celle de Rimb’Eau »! Voilà qui va inciter le salon de coiffure « A la mèche d’Arthur » d’exiger de la Beuquette qu’elle lui concocte une pub puisée dans un poème de Rimbaud. Elle va y réfléchir, étant entendu qu’elle bannit « Les Chercheuses de poux » . Yauque, nem !

Advertisements

4 commentaires

Les commentaires sont fermés.