Le bar jaune

Le bar jaune dessin de Lionel Koechlin

Le bar jaune dessin de Lionel Koechlin

Des rouges flamboyants, des jaunes éclatants, des bleus multiples, des roses tendres, des orangés, des verts olive, voilà la palette somptueuse que nous offre Lionel Koechlin.

Ainsi dans « le bar jaune » où s’envolent les notes de l’orchestre jazzy et les volutes de la fumée des cigarettes, les clients, des femmes, des hommes, spectateurs attablés, habillés de couleurs chatoyantes, sont charmés par la musique du saxo et de la guitare. Un clown, dans son habit de lumière, accoudé au comptoir face au barman tout de blanc vêtu, scande le rythme dans une atmosphère magique. Tel est l’univers dessiné de Lionel Koechlin reconnaissable d’un seul coup d’oeil, mêlant la féérie et la poésie. Mais c’est son trait unique, contournant des personnages inscrits tout en longueur et de guingois, qui définit son originalité. La personnalité de la ligne se trouve renforcée par des tirets et des points, liant ainsi le figuré, l’abstraction et l’onirisme.

Lionel Koechlin est né le 6 juin 1948 à Paris où il vit actuellement. Après des études à l’Ecole Nationale Supérieure des Métiers d’art, il publie ses premiers dessins dans Rock et Folk puis il enchaîne ses collaborations pour la presse : Les Echos, Le Monde, Femme pratique, Psychologie Magazine, National Géographique France, Manager Magazine, Eltern (Allemagne), le New Yorker (USA), Frau (Japon)…

Depuis 1972, il est également auteur-illustrateur de plus de 90 livres pour la jeunesse et pour les adultes. Plusieurs d’entre eux ont été traduits en Espagne, en Allemagne, au Japon, en Corée…
Canal + a adapté et diffusé pour une série de dessins animés son livre « Entre chien et chat », conçu avec son frère, Philippe Koechlin.
Un autre livre « Le père Noël est sans rancune » a été adapté pour un dessin animé diffusé en France par TF1 et dans le monde entier.
Lionel Koechlin a dessiné la pochette de l’album « Duke » du groupe Génésis et a travaillé pour différentes campagnes de publicité. Il a obtenu le prix international de la meilleure affiche pour celle du film « Tango » de Patrice Leconte.

Sur des textes de Philippe Paringaux, il nous a livré des dessins érotiques. Les adultes se réjouiront de regarder « Les 36 positions de l’amour » et « Positions sur l’amour » qui ont donné lieu à une vidéo, intitulée : « Olga ou l’aimable colis ».
Avec la même virtuosité, la même poésie, il nous a offert sa vision de Paris à travers son ouvrage : « Croquis parisiens ».

Publicités